TOYOTA 1000 / COPAIN

Model-Code

  • KP30: 1.0: 3 portes limousine
  • KP30: 1.0: 3 portes break

Appelé par l’usine Toyota 1000, ce véhicule compact fut rebaptisé pour le marché suisse « Copain ». Il s’agissait en réalité du successeur de la Toyota Publica proposée au Japon et qui y a été vendue avec un moteur à deux cylindres horizontaux opposés de 27 CV 700 ccm, refroidi par une soufflerie.

Pour l’exportation, on a doté la Toyota 1000 d’un moteur 4 cylindres en ligne refroidi à l’eau. Le «P» dans le code de modèle a été utilisé plus tard aussi pour la Starlet. La Toyota Copain a été proposée à un prix avantageux et comportait en réalité la technique des véhicules plus grands, avec simplement des dimensions plus compactes et un moteur à 4 cylindres refroidi à l’eau, placé longitudinalement à l’avant et la traction arrière.

Le moteur développant quelque 44 CV avec une boîte à 4 vitesses à commande au centre permettait à ce véhicule pesant environ 700 kg d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 120 km/h. Cette technique était considérée comme indestructible et ce fut par conséquent le plus souvent la rouille et le prix à l’époque avantageux des voitures neuves qui incitaient ses propriétaires à ne plus remettre en état le véhicule, mais de le mettre à la démolition.

Les premiers véhicules qui sont arrivés à Safenwil étaient seulement dotés d’un système de freinage à circuit unique et ont été transformés à l’atelier de l’importateur en un système à deux circuits. La disposition de l’actionnement du frein via une tringlerie vers l’autre côté du véhicule laisse à penser que la Toyota Copain a été construite pour une direction à droite.

Entre-temps, la Copain a presque entièrement disparu chez nous et on n’en rencontre encore que très rarement un exemplaire à un meeting des propriétaires de véhicules anciens. De plus, de nombreux exemplaires de ce véhicule compact ont sans doute été exportés en Afrique.

C’est pourquoi on ne trouve plus guère des Toyota Copains sur la scène des véhicules anciens. La version combinée, qui était à l’époque notamment prisée par les petits artisans, serait pourtant une pièce de collection intéressante.

Galerie

TOYOTA AG
Schürmattstrasse · 5745 Safenwil · peter.ernst@toyota.ch