TOYOTA Crown

Model-Code

  • MS45 2.3 DL, Sedan

  • MS55 2.3 Sedan 6 places avec une banc avant, 4 vitesses ou 3 rapports automatique
  • MS55 2.3 DL Sedan 5 places avec deux sièges avant, 4 vitesses ou 3 rapports automatique « Toyoglide »
  • MS57 2.3, break, 6 places avec une banc avant, 4 vitesses ou 3 rapports automatique

  • MS63 2.6 Custom, 7 places (banc pliable pour 2 enfants dans le compartiment), 4 vitesses ou 3 rapports automatique
  • MS65 2.6 Sedan 6 places avec banc avant, 4 vitesses ou 3 rapports automatique
  • MS65 2.6 Sedan 5 places avec deux sièges avant, 4 vitesses ou 3 rapports automatique
  • MS75 2.6 Coupé, 4 vitesses ou 3 rapports automatique

  • MS83 2.6 Custom 7 places (banc pliable pour 2 enfants dans le compartiment), 4 vitesses ou 3 rapports automatique
  • MS85 2.6 Sedan 5 places, 4 vitesses ou 3 rapports automatique

  • MS112 2.8 injection, Sedan DL 5 places, 5 vitesses ou 4 rapports automatique
  • MS112 2.8 injection, Sedan SuperSaloon, 5 vitesses ou 4 rapports automatique
  • MS112 2.8 injection, break, 5 vitesses ou 4 rapports automatique

  • MS123 2.8 injection, Sedan, GL ou Super Saloon, 4 rapports automatique, norme d’émission OGE82

Au niveau des exportations, la Crown fut la star absolue de la gamme des modèles Toyota. Engagée dans l’Extrême-Orient comme taxi doté d’un simple moteur à aspiration naturelle ou d’un moteur à essence quatre cylindres, proposée aux USA comme «véhicule compact» d’un prix avantageux et chez nous toujours comme véhicule à essence 6 cylindres, la Crown est toujours restée fidèle à sa construction robuste avec un cadre de châssis en forme d’échelle entièrement portant.

Les premières Toyota Crown déjà étaient dotées de radios en série avec recherche automatique électrique des stations et une antenne à commande automatique, de systèmes d’ouverture du coffre à bagages électriques et de nombreuses autres installations de confort. Son prix se situait au niveau d’un véhicule à 4 cylindres européen pour lequel il fallait en règle générale payer encore une majoration du prix pour le chauffage. Les directions assistées et la climatisation étaient réservées aux acheteurs américains qui considéraient la Crown comme un véhicule compact, car leurs «gouffres à essence» étaient équipés d’énormes moteurs V8 d’une cylindrée jusqu’à 8 litres.

Pour donner satisfaction aux clients américains, ces modèles à 6 cylindres à course assez longue ont été dotés d’une grande démultiplication, car aux USA, on ne pouvait rouler nulle part plus vite que 65 miles à l’heure. Cela a été fatal à certains propriétaires européens de Crown lorsqu’ils ont roulé trop longtemps sur les autoroutes allemandes à la vitesse de pointe de 160 km/h. En revanche, ceux qui n’ont jamais roulé aux vitesses de pointe ont pu atteindre des kilométrages record avec la Crown.

Mais avec les modèles à injection, ces modèles sont ensuite aussi devenus compatibles avec la circulation sur les autoroutes. Lorsqu’en 1971, la MS63/65 et 75 a été lancée, on pouvait maintenant commander nouvellement une direction assistée contre une majoration du prix. En dehors des nombreux autres détails d’équipement, la Toyota Crown Coupé offrait même une chaine stéréo de série avec un lecteur à 8 cassettes et une double climatisation extrêmement performante avec un petit réfrigérateur dans le coffre à bagages.

Alors que les premières versions importées présentaient une carrosserie carrée, la génération suivante avait une carrosserie ronde et la génération d’après de nouveau une carrosserie carrée. Le moteur SOHC à 6 cylindres avec une cylindrée de 2.6 litres et un carburateur à registre a en revanche été repris du modèle précédent. Avec la gamme de modèles MS112 est apparu sur le marché suisse le premier moteur à injection électrique de Toyota avec débitmètre d’air. Sur demande, on pouvait maintenant aussi commander, à côté de la boîte manuelle complétée d’une vitesse, une boite automatique à trois rapports avec une vitesse surmultipliée pouvant être enclenchée sur pression d’un bouton (un 4e rapport allongé). La direction assistée faisait désormais partie de l’équipement standard et la climatisation et le toit coulissant étaient proposés en option.

La version break spacieuse a connu une grande popularité et ceux qui s’offraient même la berline Super Saloon pouvaient profiter de la suspension individuelle des roues plus sensible à la place de l’essieu rigide arrière habituel.

La dernière Crown MS123 livrable en Europe était dotée de série du moteur 170 CV DOHC de la Celica Supra. En revanche, ce moteur n’aurait pas été conforme aux nouvelles prescriptions sur les gaz d’échappement OGE82. C’est pourquoi on l’a doté uniquement pour la Suisse du moteur SOHC déjà connu du modèle précédent, qui, assorti d’une pompe à air et de la récupération des gaz d’échappement, pouvait se conformer à ces nouvelles normes, mais cela uniquement avec une boîte automatique et en version berline. Ce moteur était en réalité prévu avec un catalyseur pour le marché américain, mais un tel était encore interdit en Suisse et à la place de la sonde lambda, il y avait des caches vides. La carrosserie elle-même a été également conçue pour le marché américain et est dotée de pare-chocs plus robustes que le modèle précédent. Cette version spéciale et rare en Suisse place les garagistes devant un gros défi lorsqu’il s’agit de commander des pièces détachées.

La gamme de modèles Crown continue à exister sur d’autres marchés, mais pour le marché européen, on a introduit en 1984 comme successeur la Cressida 2.8 litres 6 cylindres de la gamme de modèles MX72 et MX73.

Galerie

TOYOTA AG
Schürmattstrasse · 5745 Safenwil · peter.ernst@toyota.ch